top of page

Y a des tags dans les villes

Pourquoi les tagueurs dessinent leurs œuvres sur les bords du périphérique parisien et pas dans une ruelle sombre de la capitale. Ni d’ailleurs dans la rue principale de Anzème en Creuse ?

Parce que ce qui les motive ce n’est pas la création artistique en elle-même, mais bien qu’elle soit vue. Et surtout que leur talent de tagueur soit reconnu.


Et à l’heure des réseaux sociaux ce phénomène s’amplifie et déplace d’ailleurs les œuvres de street art dans d’autres endroits. Car grâce aux smartphones, même un joli tag dans une petite ruelle de Creuse peu quand même être vu par des millions de personnes. En tout cas ce qui est sûr, c’est que si ce n’était pas la reconnaissance qui motivait les esthètes de la bombe, ils n’auraient pas besoin de prendre la peine de signer leurs œuvres, et au passage s’exposer à des sanctions.



0

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Jul

Commentaires


bottom of page