top of page

Bobo

Quand un enfant se fait un bobo, il a souvent tendance à pleurer longtemps. Trop longtemps au goût de ses parents qui trouve rapidement que l’enfant fait du cinéma et que cela ne vaut pas le coût de pleurer autant pour un si petit bobo.

Sauf que quand l’enfant pleure, c’est certes parce qu’il a mal mais aussi en grande partie pour faire reconnaître qu’il a vraiment un bobo. Et que contrairement à ce que ses parents lui disent, son bobo n’est pas petit.

Du coup en général, quand on s’occupe de lui et qu’on couvre le bobo d’un pansement bien voyant, ca va vite mieux.

enfance, bobo, santé, reconnaissance


0

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page